Chronique | L’Eveil – Bastien Pantalé

Capture d’écran (70)Résumé :
Entre petits boulots et découverte d’un monde riche en couleurs, Ethan est un jeune homme sans histoire qui porte un regard très personnel sur ce qui s’offre à ses yeux. Son goût pour l’observation – proche du voyeurisme – va être perturbé par sa rencontre avec une intrigante jeune femme.
Témoin malheureux d’un enlèvement, il va devoir choisir entre sa petite vie tranquille et sa responsabilité vis à vis de la victime. Au fil de l’enquête, Ethan se découvrira des facultés étonnantes et comprendra très vite que son implication est non seulement nécessaire mais douloureusement révélatrice.

Mon avis :
Je tiens, avant de vous partager mes impressions sur ce livre, à remercier l’auteur Bastien Pantalé, pour l’envoi de son roman, la confiance qu’il m’a accordée et la patience dont il a fait preuve.

Après une première tentative de lecture un peu chaotique il y a quelques mois – foutue panne de lecture – j’ai retenté l’expérience il y a peu et ce ne fut l’affaire que d’une quinzaine d’heures tant cette histoire m’a collée à la peau !

Enfant déjà, Ethan, d’un tempérament calme et mystérieux, se démarquait par son sens de l’observation poussé. Âgé d’une trentaine d’années, rien dans son comportement n’avait vraiment changé … Il était toujours aussi calme et marginal, il se promenait dans le même parc et, comme il avait l’habitude de le faire dans son enfance, il y passait toujours son temps à observer les passants. À force de prêter autant attention à son environnement et aux personnes qui l’entourent ; à leur démarche, leurs tics, les expressions de leur visage, etc. – Ethan commença à développer certaines capacités que lui même avait du mal à expliquer. Ce n’est qu’après  plus tard qu’il apprendra qu’il n’est pas le seul capable de telles prouesses et qu’il sera capable de maîtriser ce don à sa guise …

J’ai été étonnée mais agréablement surprise de découvrir que cette histoire, que je m’imaginais plutôt philosophique et terre à terre, prenne des allures de thriller un peu surréaliste. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il ne s’agit pas là de mon genre de prédilection mais je me suis surprise à prendre à cœur la quête – si je puis dire – d’Ethan et j’ai lu les pages à une vitesse folle !

J’ai trouvée l’intrigue véritablement bien menée ! Alternant les révélations plutôt évidentes et les révélations chocs, j’ai réellement sentit que j’avais ma place dans le récit. Un peu comme si j’étais là, aux côtés d’Ethan, et que, comme lui, j’étais retenue prisonnière ou privée d’un être cher … Pour moi, qui n’ai pas l’habitude de lire des livres à suspens, j’ai trouvé qu’il était parfaitement bien dosé dans ce livre et j’ai eu bien du mal à m’en défaire pour me nourrir ou dormir.

Vous l’aurez donc compris, j’ai passé un excellent moment en compagnie de ce thriller surréaliste, comme j’aime à l’appeler. Entre une écriture fluide et addictive, une intrigue particulièrement bien menée et un personnage authentique et attachant – il faut se l’avouer – ce livre à tout pour plaire aux amateurs de romans policiers et d’investigations comme à ceux qui sont moins à l’aise avec ce genre. Une petite merveille !

Titre : L’Eveil
Auteur : Bastien Pantalé
Nombre de pages : 360
Maison d’édition : Len
Prix : Pour vous le procurer sous format numérique c’est par ici (2,99€)
et par ici pour un format papier (22,00€)
Date de sortie : octobre 2014
Autre(s) œuvre(s) : Le baptême du soleil (roman)

Fin article

Publicités

6 réflexions sur “Chronique | L’Eveil – Bastien Pantalé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s